Ezra Pound. Vanidad

Ezra Pound. Vanidad2023-01-03T22:32:10+01:00

Cher Antonioni… Querido Antonioni… (Roland Barthes)

Roland Barthes Cher Antonioni… Dans sa typologie, Nietzsche distingue deux figures : le prêtre et l’artiste. Des prêtres, nous en avons aujourd’hui à revendre : de toutes religions, et même hors religion ; mais des artistes ? Je voudrais, cher Antonioni, que vous me prêtiez un instant quelques traits de votre œuvre pour me permettre de fixer les trois forces, ou, si vous préférez, les trois vertus, qui constituent à mes yeux l’artiste. Je les nomme tout de suite : la vigilance, la sagesse et la plus paradoxale de toutes, la fragilité. Contrairement au prêtre, l’artiste s’étonne et admire ; son regard peut être critique, mais il n’est pas [...]

Cher Antonioni… Querido Antonioni… (Roland Barthes)2022-12-28T08:58:59+01:00

Goodnight, Irene

Goodnight, Irene2022-12-22T21:14:06+01:00

Nabokov: le russe qui ne venait pas du Roussillon

L'adorable r roulé des chanteuses de cabaret.

Nabokov: le russe qui ne venait pas du Roussillon2022-12-20T21:38:08+01:00

Fréhel. Quand tous les jours c’était dimanche

Fais comme moi, Pépé. Pas de malheur. Quand j'ai trop le cafard, je chage d'époque.

Fréhel. Quand tous les jours c’était dimanche2022-12-20T21:35:20+01:00

Fréhel et tous les héros des chansons

Marguerite Boulc'h, dite Fréhel, chanteuse (Paris, 1891-1951)

Fréhel et tous les héros des chansons2022-12-20T21:35:50+01:00

JLG. Au contraire

JLG. Au contraire2022-12-11T12:15:28+01:00

Dylan 65 Revisited

Dylan 65 Revisited2022-12-09T21:32:33+01:00

Jean-Marie Straub (1933-2022)

Jean-Marie Straub (1933-2022) Sit tibi terre levis, Straub. Jean-Marie Straub @t edder.org Cézanne y la muerte de las imágenes El viento en movimiento La France contre les Robots (1945) Endimión (el bello y pálido durmiente) El inconsolable A, e, i, o, u Los días baldíos

Jean-Marie Straub (1933-2022)2022-11-20T21:52:21+01:00

Why I Love ‘Volare’, by Bob Dylan

Robert Zimmerman, a.k.a. Bob Dylan F lying too high can be dangerous, one bad move leads to another, and that move is usually worse than the one before. Committing yourself too early can lead to disaster, but once you go, you go. This song is zooming and whizzing and runs the course, it gets up to speed and barges into the sun, ricochets off the stars, smokes pipe dreams and blasts into cloud cuckoo land. It’s a whimsical song and stays aloft. You get the mental picture, Utopia, and it’s painted blue. Oil paint, cosmetics and greasepaint, frescoes with blue slapped on, and you’re singing like a canary. You’re tickled pink and walking on air, and [...]

Why I Love ‘Volare’, by Bob Dylan2023-01-02T23:03:10+01:00

De l’invention (The Lusty Men), Jacques Rivette

De l'invention The Lusty Men (Nicholas Ray, 1952) Jacques Rivette (*) François Truffaut écrit, dans « Les extrêmes me touchent… », son texte sur Sudden Fear de David Miller  (1952) : « Le  public  “averti” : celui  des ciné-clubs, n'est guêre différent. S"il admet Les Dames du bois de Boulogne (sans doute à cause de Diderot et de Cocteau), il est prêt à s"esclaffer à tous les films d'.Abel Gance. Quel ciné-club a projeté They Live by Night de Nicholas Ray ou Bom to Kill (Né pour tuer) de  Robert Wise, les  plus  "bressonniens"  des  films américains ? ». (Cahiers du cinéma, 21 –mars, 1953–.) Le plus constant privilège [...]

De l’invention (The Lusty Men), Jacques Rivette2022-08-11T11:36:48+02:00

Sly Stone: gente corriente, gente común

Hay una revuelta cociéndose por ahí…

Sly Stone: gente corriente, gente común2022-05-25T17:04:51+02:00

Peluquero de Sonny Boy Williamson

Clarksdale (Coahoma County), Mississippi Delta. Otros cortes de pelo del barbero de Sonny Boy Williamson: Y más LIghtnin' Hopkins en edder.org:

Peluquero de Sonny Boy Williamson2022-05-23T08:41:58+02:00
Ir a Arriba